Retrouvons-nous pour partager nos analyses, nos vécus et nos luttes contre la guerre intérieure et extérieure que mène le gouvernement français, l’état d’urgence et la déchéance de nationalité, comme femmes et féministes, à titre personnel ou collectif, décoloniales, anti-racistes, anti-impérialistes, antimilitaristes, anticapitalistes, lesbiennes, bies, hétéros, autres, et plus.

Deux objectifs :
– Dans l’immédiat : nous rencontrer, ne pas rester isolées, échanger sur nos objectifs et nos stratégies,
– A moyen terme : (re)construire un ou plusieurs fronts féministes anti-guerre, anti-militariste, contre l’état d’urgence policier et les violences d’Etat.

Des féministes en lutte de plusieurs collectifs

Au CICP, 21 ter, rue Voltaire (métro Boulets Montreuil)
Dimanche 7 février 2016 à 16h30

Télécharger le tract au format PDF