Agenda

Appel du Mouvement des femmes Kurdes à une Journée internationale d’action contre l’invasion turque au Kurdistan le 26 mai 2018

Les ambitions coloniales du gouvernement d’Erdogan n’ont plus de limites. La Turquie cherche à détruire tous les acquis kurdes, dans le sud (Irak) et dans l’ouest du Kurdistan (Syrie).  L’Etat turc maintient sa veille politique visant à isoler les Kurdes et les priver de tous leurs droits. Toute la politique de la Turquie envers les kurdes consiste aujourd’hui dans la guerre, la destruction et l’occupation.

Dernière agression d’Erdogan dans la région kurde de Turquie

Après avoir brutalement rompu le processus de paix, le gouvernement d’Erdogan a repris sa politique d’agression en lançant une offensive armée contre le Bakûr (région kurde de Turquie). Une vague d’oppression brutale et d’atrocités s’est déchainée dans une dizaine de villes, causant des milliers de morts, des centaines de milliers de déplacés, et entraînant l’emprisonnement de centaines d’élus kurdes –Maires et Député(e)s- et de milliers de militants politiques.

Les bombardements et l’invasion de l’armée turque à Afrin dans le nord de la Syrie

L’agression militaire a récemment débordé sur le territoire syrien. Violant allègrement toutes les normes et conventions internationales, la Turquie a bombardé et envahi Afrin, une région majoritairement kurde, qui était un havre de paix dans une Syrie déchirée par la guerre, un toit pour beaucoup de réfugiés ainsi qu’un terrain de mise en œuvre du projet de confédéralisme démocratique. Cette invasion criminelle a fait des milliers de morts et provoqué une grande vague de déplacements. Le plus alarmant dans tout cela, c’est le projet d’épuration ethnique à grande échelle mis en œuvre à l’encontre des Kurdes.

L’invasion probable du Kurdistan d’Irak par la Turquie

Les attaques génocidaires menées contre les Kurdes continuent en augmentant, notamment par des bombardements au Kurdistan d’Irak. Beaucoup de signes laissent présager une invasion turque imminente au Kurdistan d’Irak dans le but d’encercler le Kurdistan.

Stop à l’invasion menée par la Turquie et solidarité avec le combat pour la liberté au Kurdistan

La résistance héroïque de Kobanê contre les barbares de l’Etat islamique (EI) a été un tournant historique. Cette résistance a attiré l’attention du monde entier sur le Mouvement de Libération Kurde et sa volonté tenace de continuer le combat pour mettre en place son projet de confédéralisme démocratique. Ce projet est le seul à offrir une alternative à toute la violence et la tyrannie qui continuent à dévorer le Moyen-Orient. Il fait très peur à la Turquie. Suite à la victoire de Kobanê, l’Etat turc a renforcé jusqu’au dernier cran l’isolement d’Abdullah Öcalan, leader du Mouvement de Libération Kurde emprisonné sur l’île d’Imrali depuis bientôt vingt ans dans des conditions inhumaines. Le silence imposé à Ocalan à partir de mars 2015 a marqué le début de la déclaration de guerre de la Turquie contre les Kurdes.

Briser le silence contre l’invasion turque au Kurdistan

L’invasion d’Afrin a été permise par la Russie qui a ouvert à la Turquie l’espace aérien qu’elle contrôlait en Syrie, et facilitée par le silence des autres puissances internationales.

Aujourd’hui, le même silence perdure face aux attaques contre le Kurdistan du Sud. Cette complicité et ce silence exposent les Kurdes aux massacres partout au Kurdistan.

Nous faisons appel à tous les gouvernements internationaux et à toutes les alliances (l’ONU, l’OTAN, l’Union Européenne, la Ligue Arabe), aussi bien qu’à toutes les personnes attachées à la démocratie partout dans le monde, afin de contrer l’agression turque.

Nous faisons appel à tous les partis politiques, à toutes les organisations de défense des droits humains, à tous les syndicats, à tous les activistes et aux institutions internationales pour qu’ils apportent leur soutien au combat mené pour la liberté au Kurdistan.

A cette fin, nous décrétons le 26 mai 2018 Journée internationale d’action contre l’invasion turque au Rojava (nord de la Syrie) et au Bashur (nord de l’Iraq).

kurdish.women.movement@gmail.com